À l'Assemblée Nationale

Après les paroles, les actes.

 Le 10 décembre dernier, le Président de la République a décrété « l’état d’urgence économique et sociale » et annoncé 4 mesures permettant d’augmenter drastiquement le pouvoir d’achat des Français. Nous venons de voter le projet loi portant sur ces mesures d’urgence en actant :

 

1. Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat exonérée de charges (cotisations et contribution sociales) et d’impôt sur le revenu.

Quand ? L’exonération de la prime s’applique pour les primes versées entre le 11 décembre 2018 et le 31 mars 2019.

Qui ? La mesure devrait concerner 4 à 5 millions de bénéficiaires, car elle concerne les salariés qui touchent jusqu'à 3.600 euros mensuels net. De grands groupes comme Total ou comme Iliad-Free ont annoncé qu’ils verseront une prime à leur salarié.  

 

2. Exonération d’impôt et des cotisation sociales salariales des heures supplémentaires.

Quand ? La défiscalisation des heures supplémentaires entrera en vigueur dès le 1er janvier 2019.

Qui ? Tous les salariés qui effectuent des heures supplémentaires, dans une limite ne dépassant pas 5000 euros par an.

 

3. Retour au taux de 6,6% de CSG pour 3,7 millions de retraités supplémentaire

Qui ?  Le taux de 6,6% s’appliquera lorsque le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur à 22 580 euros pour une personne seule, ce qui correspond à une pension mensuelle de 2000 euros si cette personne n’a pas d’autres sources de revenu (3000 euros pour un couple). Près de 70% des retraités seront dorénavant exonérés de la hausse liée à la réforme de 2018. Le gain moyen s’établit à 448 euros par foyer.

Quand ? Au plus tard le 1er juillet 2019, le temps de mettre en place le dispositif, mais avec un remboursement rétroactif.

 

4. Hausse du SMIC de 100 euros via l’accélération de la prime d’activité

Qui ? Tous ceux qui touchent la prime d’activité. Le choix d’accélérer la prime d’activité permet d’inclure les salariés du privé, mais aussi les indépendants, les fonctionnaires ou encore les 18-25 ans.

Quand ? Dès le premier janvier, tout comme la revalorisation du SMIC de 1,5% décrété par le président de la République.

 

Par ailleurs, je vous invite à retrouver ci dessous, deux cahiers :

•             Le premier : le cahier de réponse aux doléances des gilets jaunes, répondant à chacune des doléances exprimées concernant plusieurs catégories socioprofessionnelles (retraités, agriculteurs, étudiants…) ainsi que plusieurs thématiques (démocratie participative, dotations de l’Etat aux collectivités…)

A retrouver sur ce lien :

https://www.huguettetiegna.fr/actualites/articles/cahier-de-reponses-grand-format

 

•             Le second : le livret des mesures d’urgence économiques et sociales, synthétisant les annonces faites par le Président de la République et par le gouvernement ainsi que les mesures prises au cours des 18 premiers mois en faveurs des retraités, du pouvoir d’achat, de l’amélioration des services publics et de la transition écologique.

A retrouver sur ce lien :

https://www.huguettetiegna.fr/actualites/articles/cahier-de-reponses-petit-format

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Création de site internet de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.