À l'Assemblée Nationale

Suite aux engagements pris lors de la campagne législative, à propos des enjeux de la transition écologique dans le département,, je me suis rendue sur le site de la Quercynoise et de lUnité de méthanisation de Gramat, le vendredi 30 juin 2018.

Très impliquée dans la problématique des énergies renouvelables, j'ai été nommée  en septembre 2017, responsable du texte dans le cadre de la Loi relative à la fin de l’exploration et de l’exploitation des Hydrocarbures sur le territoire français.

J'ai également intégré le Groupe de Travail Eoliens et, plus récemment, le Groupe de Travail Photovoltaïque, présidé par Monsieur Lecornu, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Transition Ecologique, dont les conclusions ont été rendues jeudi 29 juin 2018. Ces deux démarches ont abouti sur des rapports qui serviront, à court terme, de cadre de réflexion à des projets Lotois.

La protection de l’environnement et de la Biodiversité est un défi prépondérant. Néanmoins, le Lot, connaît aussi, des épisodes de pollution, notamment par l’eau, il est donc primordial d’être attentifs aux risques que l’on fait courir à soi-même ainsi qu’à nos enfants.

En ce qui concerne la Méthanisation, j'ai opté en faveur de la concertation en rencontrant toutes les forces vives du Lot impliquées dans le développement de ces unités basées sur cette technologie de dégradation de la matière organique par des micro-organismes. Cest chose faite. Les conclusions, rendues en mars 2018, par le Groupe de Travail « Méthanisation », sont intéressantes dans le sens où elles doivent nous donner les moyens datteindre lobjectif ambitieux de production de 10% de Gaz Vert en 2030. Ainsi, le rapport met en avant la possibilité, par cette technique, de contribuer à la diversification des revenus agricoles, limportance de professionnaliser la filière et la nécessité daccélérer les projets de méthanisation afin de faire baisser les couts de production. Ce qui mimporte, cest le respect de notre environnement. A ce titre, le cahier des charges de ces unités de méthanisation doit être cohérent, eu égard à la fragilité de nos sols karstiques, et le digestat doit être rigoureusement analysé et suivi afin déviter tout risque. Pour ce faire, lADEME assure le rôle de pilote unique. Dans lobjectif poursuivi de veiller à la sécurité de tous, une première commission locale de suivi de l'unité de méthanisation de Gramat se tiendra au cours du mois de juillet 2018.


Articles similaires

Réalisation & référencement Création de site internet de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.