En circonscription

Du 13 au 15 décembre dernier, j’ai eu le plaisir d’accueillir le Premier Ministre, Monsieur Edouard Philippe dans notre département du Lot.

Au cours du mois de novembre, Monsieur Edouard Philippe avait annoncé vouloir « délocaliser Matignon» dans notre département à l’occasion de la Conférence nationale des territoires qui s’est tenue le jeudi 14 décembre dernier à Cahors.  

Pendant trois jours, les membres de la délégation entourant le Premier Ministre et moi-même avons multipliés les rencontres et les visites de terrain, au contact de l'ensemble des acteurs publics et privés du département. Près de 60 réunions se sont tenus sur notre département, sur de nombreux sujets tels que le très haut débit, la redynamisation des centres bourgs, l'agriculture, la formation professionnelle, l'apprentissage, l'emploi, les TPE PME, l'innovation en milieu rural, Les services publics ou encore la mobilité du futur… Au total, pas moins de 300 km de routes départementales de Gourdon à Biars-sur-Cère, en passant par Figeac, Rocamadour et Rignac ont été empruntés par la délégation.

Plus particulièrement, le Premier Ministre, Édouard Philippe a évoqué l'éducation au lycée de Gourdon (réforme de l'orientation post-bac), l'effort à venir en faveur de la lecture à Figeac – la ville des écritures –, le tourisme et l'apprentissage à Rocamadour, l'agriculture (zones défavorisées, gel, prix de vente) à Rignac, les services publics à Biars-sur-Cère.

Sur la thématique de l’action publique future, le Premier Ministre a donné une «carte blanche» au bassin de vie du grand Cahors pour «repenser des services qui répondent aux besoins concrets et quotidiens des usagers». Agents de l'État et des collectivités, associations, usagers travailleront ensemble pour «réinventer» le service public.

Le dialogue, l'échange et la co-construction étaient au cœur de cette visite. L'objectif était de bâtir un pacte de confiance entre les pouvoirs locaux et l'État, sur la base d'une organisation souple et intelligente.

Il n'y a pas de hasard dans le fait d’avoir choisi le Lot. Le Lot est un département représentatif où se télescopent tous les défis contemporains de la France.

Nous rencontrons ici des difficultés partagées par bon nombre de zones rurales en France : manque de couverture téléphonique et numérique, difficultés d'accès aux services publics, problèmes de désenclavement, difficultés des agriculteurs à vivre dignement du fruit de leur travail.

Mais le Lot, c'est aussi une qualité de vie, une terre d'innovation, d'agriculture biologique, d'une industrie forte, et d'un tourisme qui nourrit tout un pan de l'économie locale.

Je reste persuadée qu'au cours de cette visite, nous avons œuvré pour trouver, avec chacun des Ministres et/ou des conseillers concernés sur chaque sujet une solution viable, durable et contentant toutes les parties prenantes. Je ne manquerai pas de faire le suivi pour chacun des dossiers.

 

Quelques articles de presse :

- La Depeche

- Libération

- France Info

- Le Monde


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.